Inspections de centre de première intervention et de centre de secours

Avec le colonel Coste, directeur du Service départemental d’incendie et de secours, et en compagnie de mes collègues conseillers départementaux Christophe Bonnefond et Delphine Grémy nous sommes allés à la rencontre des pompiers volontaires du centre de première intervention de Vallery et du centre de secours de Saint Valérien. Nous pouvons mesurer combien est précieuse cette ressource humaine pour intervenir et secourir les administrés et les volontaires méritent qu’on leur tire notre chapeau pour ce temps consacré à la collectivité. Le département est néanmoins confronté à une pénurie de volontaires pour pouvoir honorer tous les départs en intervention, ce qui contraint parfois des centres de secours du Sud Seine et Marne d’intervenir dans le Nord de l’Yonne… Bref, engagez-vous, rengagez-vous comme on disait naguère !

Restauration de la Chapelle du Beugnon à Arcy-sur-Cure

Après des années de travaux, la Chapelle du Beugnon, inscrite à l’inventaire des Monuments historiques, sur la commune d’Arcy sur Cure, renaît et retrouve un nouveau souffle pour quelques dizaines / centaines d’années ! Nous étions près de 150 à avoir mis nos pas dans ceux des pèlerins de Saint Jacques qui y passent et à être réunis autour de l’Association des Amis de la Chapelle et du maire Olivier Bertrand pour inaugurer cette 3ème tranche de travaux. La cloche restaurée sonna pour la première fois depuis 80 ans… Nous avions comme le sentiment que le temps était suspendu… Un beau moment dans un lieu inspiré et inspirant !

38ème Beau Marché de Toucy

Le 8 avril se déroulait la 38ème édition du Beau-Marché à Toucy. Sous un soleil radieux, la foule se pressait pour admirer les rois de cette manifestation, je veux parler des chevaux, ou déambuler parmi les stands et animations ! Autour de la buvette rafraichissante, les échanges roulaient sans langue de bois sur la situation du pays et les moyens d’y remédier. Bravo à Toucy Animation, aux élus et aux commerçants qui ont largement contribué à la réussite de ce rendez-vous  printanier ! En route pour la 39ème édition !

Réunion sur la vie scolaire dans le Gâtinais

Avec les collègues maires du SIVOS du Nord-Est du Gâtinais, nous nous sommes réunis le 13 avril en présence de l’inspectrice de l’éducation nationale afin d’évoquer la perspective de signature d’un contrat de ruralité. Cette convention préciserait les relations entre services de l’éducation nationale et collectivités afin de réfléchir de manière pluriannuelle sur l’organisation scolaire de notre syndicat. Trop souvent, les ajustements se font annuellement, dans la douleur et au coup par coup. Nous nous engageons donc dans un travail de réflexion pour avoir la meilleure organisation scolaire et des infrastructures adaptées pour que nos enfants partent dans la vie dans les meilleures conditions.

Permanences à Toucy et à Avallon

Comme je le fais régulièrement, et conformément à l’engagement pris lors de l’élection sénatoriale, j’ai tenu des permanences décentralisées à Toucy et Avallon. L’occasion de faire le point sur un certain nombre de dossiers à la demande d’élus, de responsables associatifs ou de particuliers. L’occasion également de recueillir des propositions concrètes pour simplifier des procédures, pour faire évoluer des législations qui posent problème… Bref, un temps d’échanges à la fois agréable et en même temps utile au travail parlementaire !

Audience avec la Déléguée générale du Québec

La semaine dernière j’ai eu le plaisir d’avoir un échange de vues avec Line Beauchamp, qui fut vice-Première ministre du Gouvernement du Québec et est depuis peu Déléguée générale du Québec à Paris. Outre la perpétuation des liens culturels et politiques forts entre le Québec et la France nous avons évoqué les dossiers de la Francophonie et du traité commercial entre l’Union européenne et le Canada (CETA). Un traité pour lequel il conviendra d’être vigilant pour que des mesures d’accompagnement soient prises par le Gouvernement français pour la filière élevage comme le Gouvernement québécois l’a fait pour sa filière laitière, impactée par l’accord.

Rencontres ministérielles en Afrique de l’Ouest

Président délégué du groupe d’amitié France – Afrique de l’Ouest, j’ai à cœur de m’engager pour un renouveau des relations entre la France et le continent africain. Bâtir de nouveaux partenariats économiques entre nos pays est indispensable pour soutenir la transformation de bon nombre de pays d’Afrique de l’Ouest qui connaissent un véritable dynamisme. C’est parce que leurs jeunesses auront le l’espoir d’une vie meilleure que cela les dissuadera de s’engager dans la voie d’une immigration clandestine. Tel est le sentiment de bon nombre d’interlocuteurs – dont les ministres des affaires étrangères et celui de l’économie – rencontrés lors d’une mission-express au Sénégal. En Gambie, où je me suis entretenu avec la nouvelle Vice-présidente, le pays s’est enfin engagé dans une alternance profonde après que l’autoritaire Yayah Jammeh ait été battu dans les urnes et que sa tentative de maintien au pouvoir ait échoué face à la détermination de la communauté internationale.

Point sur la situation des buralistes

Mon attention avait été appelée par Martine Richard, Présidente de la Confédération des buralistes de l’Yonne, sur les difficultés de trésorerie que de nombreux buralistes rencontrent depuis la mise en œuvre du paquet neutre. En effet, depuis le 1er janvier 2017, les anciens paquets de cigarettes sont interdits à la vente et une procédure de reprise des stocks d’anciens paquets des débitants de tabac a été mise en place. Beaucoup de buralistes n’ayant toujours pas été remboursés des sommes dues et les montants élevés (pouvant aller jusqu’à 15 000 euros) impactant gravement la trésorerie des plus petits bureaux de tabac, j’avais donc alerté la ministre de la santé et du ministre du budget pour qu’ils régularisent la situation. Les services proposés par les buralistes en milieu rural sont précieux pour la population et il est fondamental qu’aucune entreprise ne soit mise en danger. Je me suis donc réjouis cette semaine d’apprendre par la voix de Martine que la situation avait été régularisée !

Lire le courrier

Mission d’information sur la flexisécurité

Pendant cette intersession, si le Sénat ne siège pas en séance plénière, je n’en poursuis pas moins le travail confié par la commission des affaires sociales. En effet, celle-ci m’a missionné sur la flexi-sécurité, c’est-à-dire sur la conciliation d’une plus grande souplesse pour les entreprises en contrepartie d’une protection et d’une formation continue renforcés pour les salariés.

J’ai ainsi auditionné des experts et des partenaires sociaux pour faire un point sur les différentes formes d’accords de compétitivité. Si ce type d’accords qui permet d’ajuster l’organisation du travail et du temps de travail sur mesure par rapport à la conjoncture existent depuis 2010, force est de constater que trop peu d’accords sont signés. Ils ont pourtant permis à des entreprises comme Renault ou Peugeot de se rétablir après avoir connu des situations compliquées. Mon premier constat est qu’il impératif de simplifier le droit en la matière, qui fait coexister plusieurs dispositifs voisins mais dont aucun n’est totalement satisfaisant… A suivre avec de nouvelles auditions !